Les Débuts

Automne 2007. Trois amis, tous passionnés de culture et plus particulièrement de musique, eurent l’idée et surtout l’envie de se faire découvrir des artistes les uns aux autres et décidèrent de monter un concept. Le principe : à tour de rôle, chacun proposera aux autres un évènement culturel. L’idée plaît et d’autres personnes adhèrent au projet. Un nom ? EOTO ou Each One Teach One, référence explicite au groupe de reggae Groundation.

16 novembre 2007. Premier EOTO avec Alpha Blondy. Alors oui, tout le monde connaissait Alpha, mais peu l’avaient déjà vu en concert et après 3h de concert intense, personne ne repartit déçu. S’en suivirent deux autres EOTO, Meï Teï Shô et Mario Canonge. Et c’est là que le concept d’Each One Teach One prit vraiment son envol. Une pause clope entre deux chansons avec Mario Canonge et l’opportunité fut saisie de réaliser son interview vidéo.