Exposition Kubrick

Après "Brune, Blonde", la Cinémathèque française nous propose une exposition sur Stanley Kubrick.
Quoi de plus alléchant que de plonger dans l'univers foisonnant, mystérieux et envoûtant de ce démiurge du cinéma? Il nous brûlait de voir la hache de Shining, Les Poupées nues du Korova Milk Bar d'Orange Mécanique, la bombe du Docteur Folamour et le singe de 2001, l'Odyssée de l'espace.
L'agencement sinueux des salles, certes moins labyrinthique que les couloirs de l’Overlook Hotel, nous entraîne dans la filmographie de Kubrick par ordre chronologique. On commence donc par ses deux documentaires et ses deux premiers long-métrages, des œuvres peu connues qu’on découvre au travers de photographies et de documents de tournage.  
Puis viennent les films plus célèbres, si marquants que même ceux qui ne les ont pas vus en connaissent au moins quelques plans. Chaque salle est consacrée à l’un de ses chefs-d’œuvre. On peut y admirer de superbes affiches d’Orange Mécanique, des photographies d’une bataille de tartes à la crème prises par Weegee sur le plateau de Docteur Folamour, ou encore des dessins préparatoires de 2001, l’Odyssée de l’espace.

 

>> Lire la suite