Webzine #1 - En mai, écoute ce qu'il te plait !!!

Edito #1

Pour cette webzine du mois de mai, EOTO vous a préparé un cocktail de jazz-funk et sets Djs !

 

EOTO vous présente sa rencontre avec le groupe Deluxe et les Djs Skoob Le Roi & LeYan qui nous ont gratifiés d'un concert explosif lors de la soirée Chinese Man records à l'International. Nous revenons également sur un évènement plus ancien avec Loo & Placido que nous n'avions pas eu l'occasion de sortir et que nous voulions vraiment vous faire partager.

Pour conclure, et pour marquer le tournant que prend EOTO, vous trouverez dans ce numéro de notre magazine une critique de l'exposition Stanley Kubrick à la Cinémathèque de Paris.

Neb

 

 

Video: 

Actu concerts Mai

Barbès Café
Barbès Café - 11 > 28 Mai

 

Spectacle musical.
Musiciens et danseuse reconstituent l'ambiance d'un cabaret d'immigrés, avec une touche de modernité. Chaque soir, un invité différent (Rachid Taha, Mouss et Hakim, Souad Massi, etc.) fait danser le public. COUSCOUS offert tous les soirs !
26€ - Le Cabaret Sauvage - Parc de la Villette - 75019 - Paris

Cumbia Ya !
Cumbia Ya ! - samedi 28 Mai

Venez découvrir un orchestre comme on en trouve rarement aujourd'hui. Onze musiciens sur scène vous feront vibrer au son des porros cumbias y gaitas à l'arrière goût retro des années cinquante colombiennes. 14€ • Sudio de l'ermitage - 8 rue de l'ermitage - 75020 Paris

Akale Wube
Akale Wube - samedi 28 Mai

Akalé Wubé est un groupe parisien dont la musique est dédiée au jazz-groove éthiopien des années 60/70. Le répertoire du quintet puise dans les grands noms de l’“éthio-jazz” (Mulatu Astatké, Alemayehu Eshete, Mahmoud Ahmed...) et propose une alchimie subtile entre reprises littérales et arrangements inédits, auxquels s'ajoutent des compositions personnelles.
10€ • La Machine du Moulin Rouge - 90 bd de Clichy - 75018 Paris

Actu concerts Juin

Puma Social
Puma Social : Beat Torrent, Crazy B - mercredi 1er juin

En tête d'affiche, les déjantés Beat Torrent, qui scratchent plus vite que leur ombre. A moins que les Marble Players (Surkin, Bobmo et Para One) ne leur volent la vedette, et avec une line-up pareil, ça pourrait bien arriver. Crazy B et un live de Mc Luvin en plus, et on tient le plateau quasi-parfait, non ?

17€ • La Machine du Moulin Rouge - 90 bd de Clichy - 75018 Paris

Free Your Funk vs Wide Style
Free Your Funk vs Wide Style - mercredi 1er juin

En cette veille de jour férié, La Rafinerie et Free Your Funk ont décidé de fusionner le temps d’une nuit (et même de deux) leurs deux soirées. Avec The Gaslamp Killer (Brainfeeder) vs. Hudson Mohawke (Warp). warm up / close up : Rekick (Musique Large)

14€ • La Bellevilloise - 19-21 rue Boyer - 75020 Paris

Nuit Zébrée
Nuit Zébrée de Radio Nova - vendredi 3 juin

ERIK TRUFFAZ 4TET FEAT SOPHIE HUNGER, DELS, EBO TAYLOR, ARNAUD REBOTINI, HOQUETS

 

Pour la première fois, Les Nuits zébrées feront une escale estivale à Saint-Ouen dans l’historique Mains d’œuvres ! Pour l’occasion, les “NZ” investiront une grande partie de Mains d’Œuvres pour un Grand Mix de lives français et internationaux, de projections, de dj sets, de performances et surtout de bonne humeur.

Gratuit uniquement sur invitations à retirer à Radio Nova • Mains d'Oeuvres - 1 rue Charles Garnier - 93400 Saint-Ouen

Actu expos Mai

Anish Kapoor
Anish Kapoor - 11 Mai > 23 Juin

De l'espace monumental du Grand Palais a germé une grande idée : MONUMENTA.
Pour sa quatrième édition en 2011, MONUMENTA invite Anish Kapoor, artiste britannique né en Inde, à investir les 13 500 m2 de la Nef du Grand Palais. Après le succès des trois premières éditions consacrées à Anselm Kiefer, Richard Serra puis Christian Boltanski, Anish Kapoor relève le défi avec une œuvre inédite.

A ne surtout pas manquer !!
5€ • Nef du Grand Palais - Avenue Winston-Churchill - 75008 Paris

Matt Pyke & Friends
Matt Pyke & Friends - 21 Avril > 27 Mai

Matt Pyke, l’un des designers les plus innovants et attachants de sa génération, a contribué à la vulgarisation du motion design dans le monde. Après une reconnaissance artistique en 2009 avec l’installation Forever au Victoria & Albert Museum de Londres, Matt Pyke relève le défi d’une première exposition monographique avec onze œuvres et installations originales pour la Gaîté lyrique.
7€ • Gaité Lyrique - 3 bis rue Papin - 75003 Paris

Journées Nomades
Nuit des Galeries / Journées Nomades - 19 > 22 Mai

Jeudi 19 mai à partir de 18h, la Nuit des Galeries réunira près d’une centaine de galeries d’art du Haut Marais, pour une nocturne riche en événements. La Nuit des Galeries marque le début des journées Nomades, qui se dérouleront du 19 au 22 mai dans plus de 200 lieux de création du 3ème arrondissement – galeries, show-rooms de mode et de design, ateliers d’artistes et d’artisans, musées, centres culturels… qui ouvriront leurs portes au public pour des rencontres placées sous le signe de l’échange et du dialogue.
http://www.journeesnomades.fr/

Deluxe à l'International

Le groupe Deluxe réunit plusieurs musiciens talentueux mêlant cuivres, groove bass-guitare-clavier, chants, et rythmique batterie-congas. Leurs inspirations sont clairement insufflées par leurs nombreuses rencontres et les styles des différents musiciens du groupe; c'est-à-dire variées ! Au départ une bande de potes, le trio crée le groupe Deluxe. La formation s'agrandit au fur et à mesure, accueillant tour à tour un saxo, des congas, une chanteuse et un tuba. Le groupe se fait connaître et gagne un public essentiellement de scène. C'est au cours d'un concert qu'ils rencontrent Chinese Man, avec qui ils collaborent avant de rejoindre le collectif Chinese Man Records. De nouvelles portes et de nouvelles scènes s'ouvrent  à eux. Deluxe en profite alors pour se concentrer sur la préparation d'un premier album attendu, placé sous le signe du melting pot instrumental. (voir les dates des prochains concert)

 

Neb

>> voir l'interview

Deluxe - Interview

Interview du groupe Deluxe lors de leur passage à l'International pour la soirée Chinese Man Records.

Skoob le Roi & LeYan à l'International

Skoob le Roi & LeYan sont les nouveaux Djs du collectif Chinese Man Records. Ils sont venus présenter un mix à 4 platines en 2ème partie de soirée à l'International après le groupe Deluxe. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu''ils ont bien assurés. Près de 3 heures de mix, deux Djs déchainés, un public en transe. Tous les ingrédients réunis pour passer une très bonne soirée !

 

Quelques titres en écoute:

Neb

Loo & Placido - Interview

Mais qui sont ces deux énergumènes avec leurs masques et leurs yeux rouges ? Après un début de carrière en tant que zicos dans divers groupes rock et punk français, Laurent Lupidi et Jeremy Johnson, alias Loo & Placido, se lancent dans le mash-up ou bootleg. Pour faire simple, le principe est de mixer deux morceaux pour en créer un troisième.

Le talent de Loo & Placido réside dans leur originalité et leur créativité. On peut ainsi assister à des remixes improbables : Nirvana à la sauce Daft Punk, Beatles vs Rolling Stones (il fallait oser quand même !), Rage Against The Machine vs Shaggy, ou le très très bon NTM vs Trust, etc.

 

Vous pouvez d'ailleurs écouter et télécharger gratuit certains de leurs remixes les plus fous sur leur blog : http://looplacido.blogspot.com/

 

>> Lire la suite

Loo & Placido - Electronic Popstar Killers

Tous les tubes, modernes comme anciens, sont soigneusement passés à la moulinette par Loo & Placido afin de créer des mix complètement surréalistes et éclectiques mélangeant électro, punk, rock, pop, hip-hop, reggae, funk, disco, etc.

 

Le public du Nouveau Casino ne s’y est pas trompé, Loo & Placido surprennent par leur audace et leur talent. Derrière leurs platines, les deux Djs et leurs yeux rouges sont survoltés. Le public est déchaîné. Le mix du soir s’appelle Electronic Popstar Killers, et croyez-moi ces deux gars-là sont bien des tueurs !

T.

 

Ecouter en intégralité le mix 'Eletcronic Popstar Killers' de Loo & Placido

Ken Boothe à l'Elysée Montmartre

Ken Boothe est certainement une des plus belles voix de la soul jamaïcaine. Chanteur culte de rock steady et de reggae, il commence ses premières représentations dans les années 60. Il continue aujourd'hui encore à gravir les scènes du monde entier du haut de ses 64 ans, envoutant les foules grâce à ses performances vocales toujours aussi charismatiques. (playlist)

Pour sa prestation à l'Elysée Montmartre, Ken boothe nous fait vraiment plaisir et détruit complètement le stéréotype du reggae lancinant monocorde. Accompagné de son groupe de scène du moment No more Babylon, on écoute avec délectation de fameux titres tels que Set me Free, without love, You're not good, sliver words ou encore Godfather (speak softly love) . Vous l'aurez compris au vu des titres de chansons: on a affaire à un réel crooner!

Grisé par l'engouement délirant du public lors du rappel,  Ken Boothe, un large sourire aux lèvres, revient remercier son public et entonne sa dernière chanson: lui et son mirco, son mouchoir à la main et sa chemise trempée, sa cravate et ses bretelles desserrées... Puis on repart, un petit "Artibella" en tête, prêt à ressortir ses vieux disques du tiroir!

Neb

 

Exposition Kubrick

Après "Brune, Blonde", la Cinémathèque française nous propose une exposition sur Stanley Kubrick.
Quoi de plus alléchant que de plonger dans l'univers foisonnant, mystérieux et envoûtant de ce démiurge du cinéma? Il nous brûlait de voir la hache de Shining, Les Poupées nues du Korova Milk Bar d'Orange Mécanique, la bombe du Docteur Folamour et le singe de 2001, l'Odyssée de l'espace.
L'agencement sinueux des salles, certes moins labyrinthique que les couloirs de l’Overlook Hotel, nous entraîne dans la filmographie de Kubrick par ordre chronologique. On commence donc par ses deux documentaires et ses deux premiers long-métrages, des œuvres peu connues qu’on découvre au travers de photographies et de documents de tournage.  
Puis viennent les films plus célèbres, si marquants que même ceux qui ne les ont pas vus en connaissent au moins quelques plans. Chaque salle est consacrée à l’un de ses chefs-d’œuvre. On peut y admirer de superbes affiches d’Orange Mécanique, des photographies d’une bataille de tartes à la crème prises par Weegee sur le plateau de Docteur Folamour, ou encore des dessins préparatoires de 2001, l’Odyssée de l’espace.

 

>> Lire la suite

 

 

 

Exposition Kubrick - suite

Mais au fur et mesure de la visite, une certaine frustration s’installe. On aurait aimé en savoir plus sur la démarche artistique de Kubrick, sur l'évolution de son œuvre.  Comment germait l'idée d'un film dans son esprit? Qu'est-ce qui fait de lui un génie du cinéma? Où est l'originalité dans sa manière de raconter une histoire? La seule réponse que nous apporte l'expo est la suivante: c'était une bête de travail. Il préparait ses films pendant des années, sans parfois les réaliser (15 ans de recherches pour un film sur Napoléon qui ne verra jamais le jour). Il s'occupait de tout: décors, scénario, cadrage (il était photographe de formation), son, montage, costumes (avec sa femme) et refusait la moindre contrainte des producteurs.
Ce manque d’analyse, malgré les extraits de films entrecoupés d'un ou deux trop courts commentaires de Scorcese et Spielberg (deux vieux copains de Stanley), participe à donner l’impression d’une exposition organisée par des fétichistes de Kubrick plutôt que des passionnés désireux de faire comprendre son œuvre au grand public.
L'expo ne manque cependant pas d'humour: les toilettes de l'espace (au rayon « 2001 »), ou la lettre de l'Eglise Evangélique scandalisée par « Lolita » valent le détour. Mais en sortant de la cinémathèque, le mystère que constituent Kubrick et son œuvre reste intact. C'est sans doute l'effet recherché puisqu'on ressort avec une terrible envie de voir tous les films de l'auteur que la cinémathèque projette..
On l’aura compris, le fan hardcore n’y trouvera donc pas grand-chose à se mettre sous la dent, mais est-ce qu’un cinéphile curieux y trouvera une bonne occasion de découvrir ce réalisateur majeur ? Sir yes sir !

 

  Benjaw